Vous n'êtes pas vos émotions



... et vous allez savoir pourquoi !


N'avez-vous jamais éprouvé une émotion si intense que vous en ayez perdu le contact avec la réalité ? Avez-vous alors ressenti que cette émotion prenait le contrôle de votre esprit, voire de votre corps, générant ainsi un sentiment de malaise, d'instabilité et de vulnérabilité ? Je suppose que oui. Nous avons tous expérimenté ce genre d'émotion mais l'important n'est pas l'émotion mais plutôt de vous rappeler comment vous avez réagi à cette émotion ? Avez-vous laissé vos pensées vous submerger ou consciemment, vous êtes-vous accordé un une pause pour comprendre ce qu'il se passait en vous ?


Lorsque vous réalisez que le choix de votre réaction vous appartient, vous comprenez que c'est à la fois libérateur et incroyablement puissant. Choisir en conscience vous permet de reprendre votre pouvoir et de mettre à la porte les émotions inopportunes.


La chimie des émotions


Du point de vue scientifique, l'épigénétique* permet d'expliquer comment des traits peuvent être acquis, éventuellement d'une génération à l'autre, ou encore perdus après avoir été hérités. De récentes études ont mis en lumière que dans certains cas, notre comportement agit sur nos gènes. L'épigénétique impacte les neurones et leurs connexions synaptiques liés à la mémoire à long terme. Ces recherches révèlent également que le stress infantile produit une sensibilité au stress à l'âge adulte, éventuellement transmissible à plusieurs générations suivantes. Les travaux scientifiques dans ce domaine s'étendent à l'étude des personnes souffrant de stress post-traumatique, et mettent en exergue le rôle majeur des réactions biologiques générées par le stress associé aux émotions et aux pensées.


Il arrive que nous nous laissions submerger par les émotions, comme la peur. La peur peut mentalement paralyser. Certains sentent leurs forces disparaître, quand ils ne s'évanouissent pas eux-mêmes, et doivent lutter contre ses effets délétères. Pourtant, inconsciemment ils savent qu'il y a quelque chose à maitriser au-delà de la peur.


Nous pouvons donc nous interroger. "Si je ne suis pas la peur, qui suis-je et comment puis-je récupérer mon pouvoir pour vaincre la peur ?". Nous commençons à comprendre que ce qui importe n'est plus la "sensation de mes émotions" mais "comment vais-je consciemment décider de réagir à ces émotions". Dès lors, nous pouvons observer en conscience les émotions qui surgissent.


Lorsque l'anxiété se fait sentir, imaginez que cette émotion est une structure, ronde et noire qui se tient dans votre estomac ou dans la gorge, selon ce que votre corps vous indique. Soyez sans jugement, ainsi vous laissez de la place pour la réflexion et l'observation de ce que l'expérience vous fait éprouver.


Posez-vous la question de ce qui déclenche vos émotions ? Sont-elles activées par le souvenir d'une expérience vécue ? Si oui, quel impact a eu cette expérience sur vous-même ? Cette expérience a-t-elle été constructive ?  utile ? En général, la réponse est non.


Cependant, les émotions peuvent vous guider au travers des circonstances. Elles aident à discerner que l'origine et la raison de chaque émotion est cruciale. Encore faut-il en prendre conscience.


Vous pouvez décider de voir la peur différemment. Rappelez-vous que derrière chaque obstacle réside votre potentiel créateur. Servez-vous de cet obstacle pour apprendre à vous poser et à réfléchir.


Rappelez-vous que vous avez un choix à faire. Accorderez-vous à la peur de prendre le contrôle ou allez-vous la mettre de côté ? Une fois que vous avez pris le temps d'observer ce que vous ressentez, vous pouvez choisir de guider la peur, en douceur, dans sa petite maison et de refermer la porte. Considérez la peur comme un esprit farceur, qui n'est méchant que si vous ne le contrôlez pas. La clé est d'agir avec compassion et amour, pour vous-même et pour ces émotions qui contribuent à votre évolution. Soyez patient et tolérant avec vous-même.


Plus vous essaierez de découvrir quels sont les schémas comportementaux et de pensées sous-jacents à ces expériences, plus vous serez capable d'observer le complexe réseau d'émotions interdépendantes distinct de votre vrai "moi".


Plus vous développerez une compréhension de vos mécanismes intérieurs, plus vous pourrez les déconstruire pour en créer de plus adaptés.


La maison de la peur deviendra alors de plus en plus petite et beaucoup plus calme et c'est justement ce dont vous avez besoin pour reprendre le contrôle de vous-même et ne plus permettre aux émotions de vous mettre à terre ou de vous mener là où vous ne devez pas aller. Chacun chez soi.


Au fur et à mesure, vous comprendrez que ces émotions ne sont pas vous. Vous développerez la conscience et le pouvoir de choisir ce que vous ferez de vos émotions. Vous êtes le décideur. Vous êtes le "Boss".


OK. Cela peut faire peur. Pour ceux d'entre vous qui n'avez jamais eu l'occasion de vivre pleinement leur vie, qui ont toujours subi la pression des autres ou qui ont enduré de graves traumatismes, revendiquer le contrôle de leur vie peut ne pas être évident. Ceux-là affrontent l'inconnu et c'est terrifiant. Ne vous attendez pas à résoudre le problème en une nuit. Il vous en faudra plusieurs. Et aussi des jours. Beaucoup de jours et de nuits car ces émotions peuvent vous garder éveillé la nuit et vous empoisonner le jour. Néanmoins, commencez doucement à accepter et à comprendre qu'il y a bien davantage à vivre que les émotions déstabilisantes et l'incertitude qu'elles génèrent.


Je ne suis pas experte en la matière mais j'ai dû apprendre ce que je vous propose ici. On n'enseigne bien que ce que l'on expérimente. Et je suis toujours en formation. L'école de la vie m'inflige des interrogations surprise pour vérifier que ma leçon est bien apprise. Avec le temps, mes notes deviennent meilleures et les vôtres le deviendront également. Je sais donc de quoi je parle.


Voici un conseil : à partir de maintenant, lorsque vous aurez terminé de lire cet article, prenez l'engagement de repérer et reconnaître consciemment vos émotions dès qu'elles surgissent. Laissez-les résonner temporairement et laissez-les "être". Juste "être". Prenez alors du recul, devenez observateur de vos émotions, distancez-vous du flot de vos émotions. Et respirez. Respirez profondément 5 fois. Inspirez par le nez et expirez doucement par la bouche. Vous pouvez visualiser qu'en expirant, vos émotions négatives sont expulsées. Avec de la pratique, vous constaterez que "ça marche". Soyez persévérant.


Essayez toujours de comprendre l'origine de vos émotions et de les déconstruire. D'où proviennent-elles ? Que vous font-elles ressentir ? Pourquoi leur donnez-vous tant d'importance ? N'hésitez pas à demander de l'aide pour vous guider dans cette démarche. N'oubliez pas qu'une fois que vous vous êtes engagé dans ce processus, vous devrez pratiquer cette pleine conscience quotidiennement. Cela requiert du courage, de l'engagement et de la patience. Étape par étape, vous apprendrez à faire face et à laisser s'exprimer le meilleur de vous-même. Vous apprendrez à vous laisser exister.


Vous aurez donc compris que vous n'êtes pas vos émotions.


Vous avez le choix de demain : la peur ou la foi en vous.


Katja Hanska

Droits réservés 2020



Katja Hanska est formatrice et thérapeute spécialisée dans l'Aide et l'Accompagnement par les Modèles Quantiques de Guérison, d’Éveil & de Développement Personnel

Contact :

Téléphone : 06 19 63 91 46

katja@keera-arkana.com - www.katjahanska.com



L'épigénétique est une discipline de la biologie qui étudie la nature des mécanismes modifiant de manière réversible, transmissible et adaptive l'expression des gènes sans en changer la séquence nucléotidique, l'ADN.

Katja Hanska School of Healing Energu est une marque de

Katja Hanska - Keera Arkana

Réservation & paiement en ligne sécurisé

Enseignements - E-Learning - Tutorat - Stages - Conférences

Soins en Cabinet ou à Domicile (respect des gestes barrières)

Pays de Faynce - Fréjus/Saint-Raphael - Cannes - Nice - Monaco

Siret 417 536 158 00039 - TVA Intracom FR 53 417536158

  • Facebook Social Icon
  • Vkontakte sociale Icône
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram