Le Lâcher-Prise



Lâcher-prise, ce n’est pas se montrer indifférent mais simplement admettre que l’on ne peut agir à la place de quelqu’un d’autre.


Lâcher-prise, ce n’est pas couper les liens mais prendre conscience que l’on ne peut pas contrôler autrui.


Lâcher-prise, ce n’est pas être passif, mais au contraire tirer une leçon des conséquences inhérentes à un évènement.


Lâcher-prise, c’est reconnaître son impuissance, c’est-à-dire que le résultat final n’est pas entre nos mains.


Lâcher-prise, ce n’est pas blâmer ou vouloir charger autrui mais donner le meilleur de soi-même.


Lâcher-prise, ce n’est pas prendre soin des autres mais se sentir concerné par eux.


Lâcher-prise, ce n’est pas « assister », mais encourager.


Lâcher-prise, ce n’est pas s’occuper de tout mais laisser les autres gérer leur propre destin.


Lâcher-prise, ce n’est pas materner les autres, mais leur permettre d’affronter la réalité.