La Physique Quantique est-elle spirituelle


Le Cerveau

Chimère ou magie pour certains, réalisme ou dépassement pour d'autres, la physique quantique bouscule l'athéisme et le matérialisme rationnel dans lequel nous baignons quotidiennement.


Tout à la fois physique, chimique, biologique, cosmologique et métaphysique, la théorie quantique est porteuse d'une véritable révolution pacifique qui marquera indubitablement les siècles à venir.


Théorie subversive, la physique quantique bouscule non seulement les anciennes fondations échafaudées par la science traditionnelle mais aussi les dogmes religieux qui pèsent depuis des temps immémoriaux sur l'humanité. Nous allons comprendre pourquoi.

L'arrière-plan spirituel de la physique quantique

S'il vous est arrivé de lire l'ouvrage de William James sur la vie de la religion, "Les formes multiples de l'expérience religieuse" qui, depuis sa parution aurait eu un profond impact sur les esprits, vous comprendrez mieux l'allusion subtile de ce qu'il nomme "l'arrière-plan spirituel" des concepts utilisés par les physiciens quantiques pour expliquer le monde.


D'ordinaire, les physiciens auraient tendance à croire que leurs expériences les ont conduits à développer les concepts de la théorie quantique. En dehors des expériences réalisées avec des particules élémentaires, atomes et particules, toutes leurs idées s'appuient sur la fonction d'ondes et des nombres quantiques, et presque tous les concepts que les physiciens quantiques utilisent pour décrire le monde, ont déjà été élaborés dans les enseignements spirituels remontant à des milliers d'années.


En effet, les nombres quantiques, le concept de potentialité, le principe d'unité, l'importance des ondes comme la source du monde manifesté, toutes ces idées ont des racines spirituelles historiques. Cela fait-il de la physique quantique une sorte de spiritualité ?


De tous temps, les religions ont enseigné qu'il existe une partie du monde que nous ne pouvons voir, mais qui n'en est pas moins réelle, car elle peut agir sur chacun de nous. L'idée que la base du monde visible est un domaine de potentialité, aussi appelé l'espace des variantes, qui n'est pas constitué de choses matérielles mais de formes spirituelles, peut être trouvée dans les enseignements pluridisciplinaires des sages indiens et tibétains, ou dans la philosophie aristotélicienne.


Il en est de même pour le concept d'unité, l'hypothèse que la base du monde matériel est un océan d'ondes non matérielles, et l'affirmation que la conscience est une propriété "cosmique". Il ressort de ces études, que pratiquement toutes les idées de base de la théorie quantique ont des racines spirituelles anciennes qui circulent depuis des milliers d'années.


Le savant grec du VIe siècle avant J.C., Pythagore, a surpris son époque en déclarant que "les choses ne sont pas faites de substance mais que toute chose est un nombre". Un détail important à relever à propos de Pythagore et de ses disciples, est qu'ils formaient une secte religieuse. Ils étaient alors appelés les "Pythagoriciens". Leur théorie des nombres découlait de leurs enseignements spirituels.


Si les physiciens quantiques ne sont pas nécessairement spirituels lorsqu'ils considèrent que les particules élémentaires sont des nombres, le fait est que par la façon dont elle décrit le monde, la physique quantique a fait remonter la Science aux principes fondateurs des traditions spirituelles historiques.


Si Aristote accepte la conception de Pythagore postulant que la forme est un principe important de l'être, il ne négligeait pas, comme le faisait Pythagore, l'importance de la matière.


Ainsi, dans sa métaphysique, Aristote a-t-il développé le principe "que toute chose est un mélange de substance et de forme". Par exemple, la table sur laquelle vous travaillez peut avoir une forme car elle possède assez de substance pour l'exprimer. De cette façon, Aristote exprimait que toutes les choses visibles sont nécessairement des mélanges de formes et de substance, mais il a fait toutefois une exception d'importance : il existerait une forme pure qui subsiste sans ajout de matière. Cette forme serait "Dieu".


Cette aspect de la philosophie d'Aristote est souvent appelée "philosophie matière-forme". Pour Johannes Hirschberger, un éminent historien de la philosophie du XXe siècle, dit à ce sujet "Être signifie avoir été formé", "Devenir signifie recevoir la forme" et "Disparaître signifie perdre la forme".

La substance et la forme seraient-elles divines ?

Selon les principes de physique quantique élaborés par Schrödinger, les états ondulatoires des électrons présents dans les atomes sont non seulement libres et vides, mais également des formes ondulatoires non matérielles, et de "purs nombres". Seraient-ils une expression du divin ?

Sommes-nous des expressions du divin ?

Nos pensées existent en nous, comme les formes des états quantiques existent dans les molécules électriques. Nos pensées sont connectées aux activités électriques du cerveau mais les pensées elles-mêmes ne sont ni de l'énergie électrique ni des particules matérielles en mouvement.


La manifestation d'objets émanant d'une potentialité cosmique peut être décrite comme une émanation issue d'un arrière-plan holistique du monde, c'est à dire une partie d'une totalité invisible qui est Un. Ce concept n'est pas davantage nouveau et a été exploité par les philosophes depuis longtemps.


Dans la métaphysique de Plotin, philosophe gréco-égyptien du IIIe siècle, connu pour la façon dont il a repris la pensée de Platon, pensait Dieu comme Un. De ses réflexions sur les origines du monde, il a développé le concept que Dieu n'est pas le créateur du monde mais que le monde est une émanation de Dieu, du fait d'une sorte de débordement nécessaire du divin. "Un est Tout" et "Tout vient de l'Un" comme le rappelle Hirschberger.


D'autres principes sont développés dans ces enseignements, qui démontrent qu'une connexion existe bien entre la physique contemporaine et les anciens enseignements spirituels.


Cet article est issu de la formation "Approches Quantiques de la Conscience" - Cycle Thérapies Quantiques, élaborée par Katja Hanska.

Les informations relatives à ce stage de 3 jours sont disponibles sur demande en suivant ce lien : https://www.katjahanska.com/contact-fr


Pour découvrir les cycles de formation proposés, cliquez sur ce lien :

https://www.katjahanska.com/katja-school-formations-presentiell


Katja Hanska est formatrice et thérapeute spécialisée dans l'Aide et l'Accompagnement par les Modèles Quantiques de Guérison, d’Éveil & de Développement Personnel Contact : Téléphone : 06 19 63 91 46

E-mail : katja@keera-arkana.com

www.katjahanska.com






Katja Hanska School of Healing Energu est une marque de

Katja Hanska - Keera Arkana

Réservation & paiement en ligne sécurisé

Enseignements - E-Learning - Tutorat - Stages - Conférences

Soins en Cabinet ou à Domicile (respect des gestes barrières)

Pays de Faynce - Fréjus/Saint-Raphael - Cannes - Nice - Monaco

Siret 417 536 158 00039 - TVA Intracom FR 53 417536158

  • Facebook Social Icon
  • Vkontakte sociale Icône
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram