La Physique Quantique est-elle spirituelle


Le Cerveau

Chimère ou magie pour certains, réalisme ou dépassement pour d'autres, la physique quantique bouscule l'athéisme et le matérialisme rationnel dans lequel nous baignons quotidiennement.


Tout à la fois physique, chimique, biologique, cosmologique et métaphysique, la théorie quantique est porteuse d'une véritable révolution pacifique qui marquera indubitablement les siècles à venir.


Théorie subversive, la physique quantique bouscule non seulement les anciennes fondations échafaudées par la science traditionnelle mais aussi les dogmes religieux qui pèsent depuis des temps immémoriaux sur l'humanité. Nous allons comprendre pourquoi.

L'arrière-plan spirituel de la physique quantique

S'il vous est arrivé de lire l'ouvrage de William James sur la vie de la religion, "Les formes multiples de l'expérience religieuse" qui, depuis sa parution aurait eu un profond impact sur les esprits, vous comprendrez mieux l'allusion subtile de ce qu'il nomme "l'arrière-plan spirituel" des concepts utilisés par les physiciens quantiques pour expliquer le monde.


D'ordinaire, les physiciens auraient tendance à croire que leurs expériences les ont conduits à développer les concepts de la théorie quantique. En dehors des expériences réalisées avec des particules élémentaires, atomes et particules, toutes leurs idées s'appuient sur la fonction d'ondes et des nombres quantiques, et presque tous les concepts que les physiciens quantiques utilisent pour décrire le monde, ont déjà été élaborés dans les enseignements spirituels remontant à des milliers d'années.


En effet, les nombres quantiques, le concept de potentialité, le principe d'unité, l'importance des ondes comme la source du monde manifesté, toutes ces idées ont des racines spirituelles historiques. Cela fait-il de la physique quantique une sorte de spiritualité ?


De tous temps, les religions ont enseigné qu'il existe une partie du monde que nous ne pouvons voir, mais qui n'en est pas moins réelle, car elle peut agir sur chacun de nous. L'idée que la base du monde visible est un domaine de potentialité, aussi appelé l'espace des variantes, qui n'est pas constitué de choses matérielles mais de formes spirituelles, peut être trouvée dans les enseignements pluridisciplinaires des sages indiens et tibétains, ou dans la philosophie aristotélicienne.


Il en est de même pour le concept d'unité, l'hypothèse que la base du monde matériel est un océan d'ondes non matérielles, et l'affirmation que la conscience est une propriété "cosmique". Il ressort de ces études, que pratiquement toutes les idées de base de la théorie quantique ont des racines spirituelles anciennes qui circulent depuis des milliers d'années.