De l'autre côté du miroir ... un modèle quantique de développement personnel - Partie 1



Le monde miroir

Deux aspects manifestent la réalité : l'aspect tangible, physique, qu'il est possible de toucher et l'aspect métaphysique, lequel est par définition intangible, qui se trouve au-delà du seuil de notre perception. L'un et l'autre coexistent, s'interpénètrent et se complètent mutuellement. Le dualisme apparaît comme une propriété intrinsèque de notre monde, car toute chose présente une face opposée.

Réfléchissez-y

Lorsque vous vous trouvez devant un miroir, vous agissez en tant qu'entité physique qui existe réellement. Cependant, votre reflet, n'ayant pas de substance matérielle, est une entité illusoire, métaphysique, tout en étant aussi réel que la personne qui s'y reflète.

Nous pouvons imaginer le monde entier sous la forme d'un énorme miroir à double face : d'un côté le monde physique, de l'autre s'étend l'espace métaphysique des variantes, c'est à dire la multitude des possibles. Contrairement au miroir ordinaire, le monde matériel est le reflet, l'image originelle de ce qui est l'intention et les pensées de "Dieu" ainsi que de tous les êtres vivants, ses incarnations. 

L'espace des variantes : la matrice des mondes

L'espace des variantes est une sorte de matrice, un modèle à partir duquel se réalisent "la coupe", "la couture", et ensuite "le défilé de mode", le mouvement de toute la matière. Il contient l'information de ce qui devrait se passer et comment cela devrait se produire dans le monde matériel. C'est l'univers de tous les possibles. Le nombre et la diversification des potentialités sont infinis. La variante est un secteur de l'espace qui contient le scénario et les décors, soit le trajet et la forme du mouvement de la matière. Autrement dit, le secteur définit ce qui se passera dans chaque cas et à quoi cela ressemblera.

Une réalité virtuelle ou une virtuelle réalité ?

Ainsi, le miroir divise le monde en deux : le réel et le virtuel. Ce qui s'est matérialisé se trouve du côté réel et se développe selon les lois naturelles. La science, ainsi que la vision du monde ordinaire, affrontent ce qui EST "en réalité". Par "réalité", nous entendons généralement tout ce qui est observable et directement influençable.


Si nous négligeons l'aspect métaphysique de la réalité en ne prenant compte que l'aspect matériel, les activités de tous les êtres vivants, y compris l'homme, sont réduites à une agitation primitive limitées par leur intention interne. Avec l'intention interne, le but est atteint par l'action directe sur le monde extérieur. Pour arriver à quelque chose, vous devez passer par des étapes : pousser un peu autour de vous, jouer des coudes, effectuer un certain trava