Développer l'Amour de Soi



Quand je me réfère à l’Amour de Soi, je ne parle pas de vanité ou de suffisance car ceci relève de l’égo et n’a rien à voir avec l’Amour. Par Amour de Soi, j’entends le respect de l’individu que vous êtes. En effet, chaque être est une expression divine de la vie et nous devrions en prendre conscience. Quand nous réalisons cet état d’être, la vie devient fluide, les situations s’allègent. C’est pourquoi il est important de s’aimer soi-même.


Aime ton prochain comme toi-même mais la plupart des gens oublie le comme toi-même. Pourtant, il ne s’agit pas d’aimer que son prochain car il est presqu’impossible d’aimer les autres si nous n’apportons pas de l’amour à nous-même. Charité bien ordonnée commence par soi-même. Deux adages bien connus mais peu appliqués.


Souvent nous ignorons pourquoi nous ne pouvons pas aimer la personne que nous sommes. C’est pourtant cet amour de nous-même qui nous permet d’élever notre conscience et d’aimer l’autre. Il est curieux de constater à quel point nous y résistons.


Ensemble, nous allons développer les étapes qui vous aideront à éveiller cet amour de soi et, de ce fait, améliorer votre qualité de vie pour autant que vous les appliquiez sans faillir, avec constance et persévérance.


Ne vous méprenez pas sur l’apparente simplicité de ces méthodes car pour les avoir expérimentées moi-même et les proposer régulièrement en thérapie, je n’ai pu que vérifier le bien-fondé de ces exercices et leurs résultats sur les personnes qui se sont « accrochées ».


Certaines étapes vous sembleront familières. D’autres le seront moins. Il n’est pas important que vous compreniez le principe dans son totalité. Il vous suffit seulement de lire, relire, intégrer et surtout de mettre en pratique ce qui va suivre et votre subconscient retiendra ce qui aura échapper à votre conscient.


Si quelque chose ne fait pas écho en vous, laissez-le. Vous êtes libre de choisir une autre méthode. Toutefois, vous ne risquez rien à essayer. Sortez de votre zone de confort. Devenez l’explorateur de vous-même car il s’agit de la plus belle aventure humaine.Vous pouvez progresser dans la joie car rien ne vous oblige à évoluer dans la souffrance. A vous de choisir. Votre devenir est entre vos mains. Il s’agit d’une considération qu’il vous faut garder à l’esprit.


Vous ne pourrez pas vous décharger de la responsabilité de vous-même sur autrui. Prenez l’engagement de devenir la meilleure version de vous-même.


Je rappelle que dans mes textes, j’utilise la première personne « Je » comme il est d’usage dans les relations d’aide et de développement personnel. Cette forme signifie pour chacun de nous mais surtout pour moi personnellement dans le sens d’affirmation. Ainsi le lecteur fera siens les propos mentionnés.


  • 1ère étape - Je cesse toute critique

J’arrête de me critiquer, maintenant et pour toujours et définitivement. Je retire à jamais de mon vocabulaire tout ce qui ressemble de près ou de loin à de la critique.


A chaque fois que j’ai une pensée ou une parole négative à mon égard, « je fais de la Magie Noire sur moi-même* ». A chaque fois que je me dévalorise, que je me critique, que je me sens coupable, j’appelle de l’énergie négative sur moi pour me détruire. Pourquoi ? Parce que je tourne en rond à me rabâcher toujours les mêmes reproches et les sempiternelles critiques depuis des années et que pour autant, rien n’a changé dans ma vie.


Mes critiques n’ont jamais apporté de changement. Il est évident que cette méthode ne fonctionne pas. Il est temps de passer à autre chose et d’essayer une méthode qui m’apportera la réussite.


Je suis une bonne personne et je n’ai pas besoin de me flageller pour être une bonne personne. La critique appelle des autres qu’ils me disent, au mieux, que je suis formidable ou que par charité, je ne suis pas si mauvais(e)) que je le prétends. Ils flattent mon égo en calmant temporellement ma peur mais mon Moi Supérieur sait que les autres ne sont pas objectifs puisque que par mon langage, je passe le message subliminal que je ne suis justement pas une bonne personne.


J’accepte qui je suis et je possède la capacité à changer, à évoluer. C’est mon pouvoir d’auto-guérison car je choisis mes pensées et les paroles que je prononce.


Je me rappelle que les pensées et la parole sont des énergies qui contribuent à expérimenter tout ce je vis. En conséquence, je choisis en conscience des pensées et des paroles qui me nourrissent, m’élèvent et me soutiennent.


Je me souviens que chacune de mes pensées et chaque mot que je prononce créent mes expériences présentes et futures. En utilisant les affirmations, je créé un état positif qui engendre ou élime quelque chose dans ma vie. C’est donc la meilleure façon pour moi d’engendrer du positif qui me construit au lieu de me démolir. J’entretiens des pensées qui m’élèvent au lieu de pensées négatives qui contribuent à m’abattre.


Penser du bien de moi-même est un geste de charité envers la personne que je suis.


  • 2ème étape – Je cesse de me faire peur

Je m’aime suffisamment pour arrêter de me faire peur. J’arrête de me stresser par des pensées et des scénarios qui n’ont pas lieu d’être. Je ne fais pas d’un petit évènement un drame. Quand je ressens de la peur, je ne l’amplifie pas.


Je cesse d’imaginer que les autres pensent du mal de moi. J’arrête de ressasser toujours les mêmes problèmes, les mêmes manquements dramatisant ainsi toutes les situations auxquelles je me confronte.


Je ne transforme pas les propos des autres en condamnation à mort. Pour rappel, j’arrête de supposer ce que les autres disent et pensent.


Je cesse les affirmations négatives sur moi-même et je me concentre sur une belle image de substitution. Je choisis n’importe quelle illustration qui me transporte et à chaque fois qu’une affirmation négative se profile, j’appelle à moi cette belle image et je passe à autre chose. Je transfère mes idées négatives sur une plage d’Hawaï ou au sommet de l'Himalaya. Peu importe du moment que l’image soit belle et qu’elle détourne ma pensée négative.


  • 3ème étape – Je suis patient(e) et bon(ne) envers moi-même

Je suis patient(e) envers moi-même comme je le serai avec un petit enfant ou un animal. Je prends soin de moi comme je prendrais soin d’une jolie plante. Avec amour et patience car pour se développer, la plante a besoin de soin et du temps. Il en est de même pour moi.


Nul autre que moi ne peut être aussi doux et patient que je puisse l’être envers moi-même.


Je prends soin de mes pensées ainsi je créé les expériences qui sont bonnes pour moi. Mes pensées positives sont les graines déposées dans la terre fertile de mon subconscient dont elles peuvent se nourrir et grandir.


  • 4ème étape – Je suis généreux (se) envers moi-même

J’élimine toutes les pensées négatives que j’entretiens à mon égard. Elles sont destructrices. Je mérite de changer ma façon de penser. Je me montre généreux(se) à mon égard. Généreux(se) par les soins, l’amour et le respect que je me dois.


Je mérite l’amour. Je n’ai pas à gagner l’amour au même titre que je n’ai pas à gagner le droit de respirer parce que je peux respirer librement et totalement parce que j’existe.

J’ai donc le droit d’être aimé(e) car j’existe. Tout simplement. Je dois le reconnaitre pour en faire ma vérité.


  • 5ème étape – Je me témoigne de l’estime

Les critiques brisent l’esprit alors que les compliments l’élèvent. Alors je me complimente pour chaque petit accomplissement ou victoire sur moi-même. Je le mérite.


Je me défais des croyances selon lesquelles je ne mérite pas d’être heureux(se). Le mérite est l’acceptation de bienfaits.


J’accepte qu’on soit bon avec moi, peu importe que je pense le mériter ou non.


Je m’interroge et j’écris ma réponse en étant précise et spécifique :


- Est-ce que je mérite le bien être dans lequel j’évolue ?

- Est-ce que je mérite l’affection de mes ami(e)s ? de mes enfants ?

- Est-ce que je mérite ma bonne santé ?

- Est-ce que je mérite le bonheur ?

- Est-ce que je mérite l’amour ? le bien être ? la Joie ?

- De quoi je me sens digne ?

- Que me manque-t-il pour être heureux(se) ?

- Qu’elle est ma raison d’être ? pourquoi je vis ? quels sont mes buts ?


Quelle croyance entrave la route vers la conviction que je mérite tout ce qui est bon pour moi ? Quelle croyance entrave ce que je mérite vraiment ?


Si je réponds négativement à plusieurs questions, ou que je n’ai pas de réponse, alors je dois chercher la source de ce sentiment de ne pas mériter. Par quoi je pourrais remplacer ce sentiment négatif ?


Enfin, suis-je prêt(e) à tout pour conquérir ce qui me revient ? Suis-je prêt(e) à me soigner ? Suis-je prêt(e) à suivre ce programme pour aller bien ? Suis-je prêt(e) à me libérer des schémas négatifs ? Suis-je prêt(e) à m’engager ?


  • 6ème étape – L’Amour de Soi

Je m’aime davantage et je deviens mon propre soutien. Je cherche et je trouve de l’aide parmi mes amis ou des professionnels de l’Aide à la guérison.


J’apprends à aimer ma négativité. J’ai créé moi-même chacun de mes modèles négatifs mais je ne suis pas prisonnier(e) de ceux-ci et j’ai le choix de mes modèles.


A tout moment je peux choisir d’écarter les vieux schémas négatifs pour une pensée différente plus motivante. Je n’oublie pas qu’en exprimant des choses négatives, l’univers captera ces énergies et me renverra des situations négatives.


Quand je me retrouve dans une situation négative je peux retirer de ma conscience ce modèle et le remplacer par une situation, une pensée ou un comportement positif.


Je me libère des choses qui ne me rendent pas heureux(se). J’affirme ainsi « je suis prêt(e) à retirer de ma conscience ce qui a contribué à créer ce modèle »


Enfin j’affirme « je permets au pouvoir guérisseurs et aux énergies de guérison de l’univers de circuler à travers moi pour vraiment créer le meilleur ». Mes pensées et mes paroles sont très puissantes. Autant qu’elles soient positives.


Si je me trouve dans une situation difficile, je fais mon possible pour transformer la situation alors je dis ces affirmations et ensuite je fais confiance qu’elle est prise en charge par l’univers. Je sais que ce qui est bon pour moi viendra à moi au moment voulu.


  • 7ème étape – Comment développer l’amour de moi-même ?

Tout simplement en prenant soin de mon corps qui est la demeure de mon âme pour toute cette vie. J’observe ce que j’introduis dans mon corps. L’abus d’alcool et de drogue sont des moyens de fuite. Cela ne veut pas dire que je suis une mauvaise personne si je prends de l’alcool et des drogues, cela signifie que je n’ai pas encore trouvé de méthodes plus positives pour combler mes besoins.


Si l’alcool et la drogue peuvent faire du bien un moment, ces substances s’immiscent dans ma réalité quotidienne et ma santé paie un lourd tribut. Là encore, je me retrouve avec une dépendance négative. Poursuivre dans l’abus ne contribuera jamais à me rendre plus heureux(se).


Je réalise que je prends de la drogue pour me fuir et geler mes sentiments et tout cela revient au fait que je ne m’aime pas assez, que je n’apprécie pas qui je suis et que je tente d’effacer ce sentiment dans l’abus, sans compter toute la culpabilité qui l’accompagne. L’abus est une façon d’étouffer mes émotions.


La nourriture est le carburant de notre corps. Il contribue à notre énergie et à la bonne santé de nos cellules mais si nous connaissons les bases d’une bonne alimentation nous continuons à nous faire souffrir en abusant de la nourriture pour nous punir ou encore nous nous bourrons de nourriture pour étouffer nos émotions jusqu’à mettre notre santé en péril.


Je choisis la santé en offrant m’offrant le meilleur. C’est un acte d’amour de soi que d’apprendre et de faire attention à ce que j’ingère.


  • 8ème étape – L’exercice du miroir

Il peut paraître bizarre de se regarder dans le miroir et de dire à soi-même « je t’aime ». Pourtant, c’est ce que j’apprends à faire. Je me regarde et j’aime la personne qui se reflète dans le miroir. Cette affirmation transforme mon énergie intérieure libérant ainsi mes pensées et comportements destructeurs.


Comment puis-je me rendre heureux(se) aujourd’hui ? J’écoute ce que j’ai à me dire et j’agis en conséquence pour me rendre heureux(se). J’écoute, j’agis et ainsi j’apprends à me faire confiance.


Je m’accepte comme je suis et je peux accepter les autres tels qu’ils sont.

Je m’aime malgré tout. Je me pardonne. Je pardonne et je suis pardonné(e).


  • 9ème étape – Je suis prêt(e) à transformer ma vie en m’aimant

J’applique les méthodes décrites aux étapes précédentes destinées à changer ma vie. A me changer. Je ne cherche pas à changer les autres ou à vouloir changer le regard qu’ils portent sur moi. Je sais que je ne le peux pas et je les laisse tels qu’ils sont. En revanche, j’utilise cette énergie à me transformer car je sais qu’en devenant différent(e), toute ma vie changera.


De la même façon que je ne peux apprendre pour quelqu’un d’autre, je sais que je dois apprendre mes propres leçons mais que je peux apprendre par moi-même et pour moi-même. Je veux m’aimer suffisamment pour ne plus être influencé(e) par des gens qui se détruisent eux-mêmes ou par des personnes négatives.


Si je vis une situation négative avec des gens qui ne veulent pas changer, alors je m’aime suffisamment pour me retirer d’une telle situation. Je ne me laisse plus abuser.


Je n’oublie pas que j’attire ce que j’émets. Alors je choisis d’être positif(ve) pour attirer à moi des personnes et des situations positives pour moi.


Conclusion


Il est normal de commettre des erreurs et ce n’est pas un drame. Félicitez-vous de ces efforts que vous fournissez pour vous améliorer. Quoique vous appreniez, l’apprentissage prend du temps. Le premier essai peut être inconfortable ou trop simpliste. Persévérez encore. Et encore. Jusqu’à ce que le processus mental devienne si évident que vous n’y songez plus.


Votre responsabilité réside dans la façon dont vous réagissez à une situation ou à une idée. Réfléchissez à ce que vous pouvez apprendre d’une expérience, qu’elle soit positive ou en apparence, négative. Voyez comment cette expérience peut vous faire grandir et en la dépassant, contribuer à votre estime et votre amour de soi.


Ne vous blâmez pas de vos pensées ou de certaines expériences mais acceptez l’entière responsabilité de vous-même et de vos décisions. Le blâme créé la culpabilité et la culpabilité est toujours la punition qui créé la douleur. Donc, faites votre possible pour suivre et appliquer ces étapes qui vous libéreront de souffrances inutiles.


Ce que nous donnons nous revient alors ce en quoi vous croyez vous reviendra en tant que vérité pour vous.


Un conseil. Relaxez-vous. Détendez-vous. Prenez tous les jours quelques minutes pour vous détendre, rien que pour vous. Un bol d’air frais, quelques respirations profondes, se passer les mains sous l’eau froide … ces petits gestes suffiront à relâcher toutes les tensions et à renouveler vos énergies. Privilégiez ces instants au lieu de prendre une cigarette ou un verre d’alcool.


Prenez également l’habitude de méditer. Il n’y a rien de difficile dans la méditation. Il suffit de s’asseoir, de fermer les yeux et prendre quelques respirations profondes. Ne cherchez pas à faire taire votre mental, ce faisant vous le nourrissez davantage. Laissez donc vos pensées circuler. Observez sans vous y attacher. Le corps et l’esprit se détendront rapidement. En formulant des questions simples, vous obtiendrez les réponses. Pratiquez encore et encore.


Il existe tant d’ouvrages traitant de la méditation qu’il serait dommage de ne pas fouiller le sujet pour trouver la technique qui vous conviendra le mieux. Puis laissez faire. Permettez aux choses d’arriver.


Prenez soin de vous. Permettez le contact avec vous-même par la méditation ou quel que soit le nom que vous donnez à cet état particulier. Certains l’appelle la Prière.


La seule chose dont vous avez besoin est de la pratique. Juste de la pratique.


Utilisez la visualisation en choisissant des images qui fonctionnent pour vous. Utilisez la visualisation de façon positive pour soutenir vos actions et puisque vous utilisez déjà la visualisation pour créer le pire vous savez comment créer le meilleur.


Quoiqu’il arrive dans votre vie, aimez-vous un petit plus chaque jour. Et encore davantage demain.


Paix, Amour et Guérison


Auteur : Katja Hanska

Droits réservés 2019-2020





* Jacques Martel

Ressources: Wayne Dyer – Eckart Tolle – Rhonda Byrne


Réservation & paiement en ligne sécurisé

Enseignements - E-Learning - Tutorat - Stages - Conférences

Soins  Energétiques  & Accompagnement Psychologique à Domicile

Secteur Monaco  - Nice - Cannes Fréjus/Saint-Raphael

Katja Hanska School of Healing Energy

Immeuble Nice Premier A

455 Promenade des Anglais,

06200 Nice, France - Tél. +33 06 19 63 91 46

Siret 417 536 158 00047 - TVA Intracom FR 53 417536158

  • Facebook Social Icon
  • Vkontakte sociale Icône
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram